Tous confinés, mais pas à l’arrêt ni baîllonnés

L’UNSa SJ est restée sur le pont tout au long de la période de crise sanitaire. Passée la sidération de l’annonce du confinement, il a fallu, dès le 18 mars, engager une nouvelle méthode de travail pour suivre, aider et informer autant les collègues qui étaient sur le terrain que ceux qui étaient chez eux ! Notre organisation a un maillage territorial qui nous permet d’être présents sur de grands secteurs regroupant de 2 à 4 cours d’appel. C’est le rôle des secrétaires régionaux désignés par le bureau national dans cette fonction. Ils sont le lien entre les secteurs (niveau Cour d’appel) et l’instance nationale de l’UNSa… L’UNSa SJ a pu par ce biais faire remonter les dysfonctionnements des juridictions directement à la Chancellerie et même à la Ministre lors des conférences téléphoniques hebdomadaires.


Témoignage Patrick Coculet – Trésorier

Cette période difficile que nous vivons n’a pas changé de façon significative mon organisation de travail de trésorier. En effet, je travaille depuis longtemps en télétravail. Cela est un atout majeur dès lors que l’on est correctement équipé et, de fait, je n’ai eu à subir aucune interruption le 16 mars dernier. Face à cette crise sanitaire sans précédent et aux répercussions qu’elle a eu et aura sur le fonctionnement et la continuité des services, notre administration va devoir se poser les bonnes questions et mettre en œuvre des moyens suffisants afin d’offrir à un maximum d’agents la possibilité de télétravailler autant pour les fonctionnaires que pour tous nos Secrétaires Régionaux . Il faudrait faire en sorte qu’ils soient dotés d’ordinateurs portables équipés de VPN afin de pouvoir travailler correctement et accéder à l’intranet Justice.

Dès l’annonce du 16 mars du PCA instaurant le confinement, j’ai organisé, avec Hervé Bonglet, Secrétaire Général, notre fonctionnement. J’ai demandé à nos représentants régionaux de me faire remonter les modalités de mise en place des mesures de confinement dans toutes les Cours d’Appel. Tout au long de cette période les Secrétaires régionaux nous ont fait part de toutes les difficultés rencontrées. J’en profite d’ailleurs pour les remercier pour cet excellent travail et leur adaptation. Ce système de fonctionnement a permis à notre Secrétaire Général de pouvoir intervenir quand le besoin s’en faisait sentir.

Notre organisation n’a eu aucune interruption d’activité ce qui lui a permis d’être à l’écoute de nos collègues et là où certains ont très mal vécu cette période et ont été mis à mal, l’UNSA SJ a fait de son mieux pour régler certains conflits qui auraient pu être évités si certains de nos chefs n’avaient pas péché par excès de zèle. J’ose espérer que la fin de cette crise va bien se passer et que nos dirigeants ne vont pas exercer des pressions et ni outrepasser les textes pour que coûte que coûte les retards pris soient résorbés au détriment de la santé des fonctionnaires. L’UNSa SJ veillera au grain et dénoncera toutes les dérives.


Raphaèle Tirel
Secrétaire Régionale
Secteur Champagne – Bourgogne-Franche-Comté

16 mars 2020 la décision est prise : le pays entre en confinement. Très vite il faut s’organiser pour continuer l’activité syndicale depuis la maison. L’objectif : ne pas rompre la ligne de vie avec nos adhérents et l’ensemble de nos collègues ! Adresses mail perso, numéros de portables, je répertorie tout pour diffuser un maximum d’informations mais également pour en recevoir.

Le réseau de contacts établi sur les différents secteurs s’active et l’information arrive à circuler en dépit du manque de moyen informatique fourni par notre administration. Informer, rassurer, alerter ont été les maîtres mots de ma mission lors de cette période inédite !


Brigitte Bruneau-Berchère
Secrétaire Régionale
Secteur Ile-de-France

Nous voilà tous confinés ! Que faire ? Comment garder le contact ? Comment défendre mes collègues à distance ? Ouf ! j’ai mon ultra portable et suis reliée au web justice, je vais pouvoir garder le contact avec les collègues en présentiel et en juridiction, mais aussi correspondre avec la hiérarchie régionale et locale, être destinataire des éléments fournis par le Ministère.

Il est 2 heures du matin, un appel téléphonique d’une collègue en panique interrompt ma nuit. Elle est confinée dans un studio de 20m2, vulnérable. Pour elle, impossible de rejoindre les siens en province et d’exercer son activité au tribunal judiciaire de Paris. Je tente de l’accompagner et de la rassurer… Y suis-je parvenue ??? Je ne suis pas psy…

Dès mon réveil, je joins la cellule psychologique afin qu’elle soit accompagnée et assistée par des professionnels de santé. Je la recontacte, elle va mieux. Un « psy » me rend compte de sa prise de contact et m’indique qu’il l’accompagnera durant cette épreuve.

Transfert d’un mail de 80 collègues à qui on demande de rejoindre le tribunal, en apportant gel et masques… Il est 20 heures, je contacte immédiatement, par courriel, le procureur et le directeur. Dans les instants qui suivent, ils me contactent par téléphone. Je suis hors de moi et je les menace d’exercer un droit de retrait. Incroyable ! Ensemble nous rédigeons un mail rectificatif. Oui, les temps ont changé, il y a quelques mois encore ce procureur refusait de me saluer ! Là il se confond en excuses…

Les collègues sont soulagés et m’adressent ce mail : « Bonsoir, Oh super il a répondu assez vite !Merci encore pour tout, vous méritez vraiment une médaille d’or ! J’espère que d’ici lundi il n’y aura plus de rebondissements… Je vous souhaite un bon week-end également et vous renouvelles encore mes remerciements ainsi que ceux des collègues ! Bien à vous »

Ça fait du bien. Malgré tout, je me sens un peu inutile et désœuvrée. Combien de collègues sont en détresse ? Je l’ignore.

Je pense aux Directeurs omniprésents, pour certains très réactifs à mes demandes. Ce sont des êtres humains, eux aussi, ils sont là, ils doivent cacher leur peur, prennent les transports et se heurtent à certains hiérarques, se déplaçant avec chauffeurs qui ne pensent qu’aux résultats et à leur prochain avancement…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*