Stop au mépris !

Hervé Bonglet Secrétaire Général
Hervé Bonglet
Secrétaire général de l’UNSa Services Judiciaires

Le mépris de la Ministre et du gouvernement envers les personnels de greffe et les fonctionnaires en général est de plus en plus marqué !

Les primes de fin d’année à la DSJ, la non compensation de la hausse de la CSG, l’absence d’écoute et le mépris de nos dirigeants envers les citoyens ont créé le mouvement des gilets jaunes.

L’UNSA est tournée vers le dialogue, mais pour cela, nos dirigeants doivent avoir la volonté de s’engager dans cette voie. Pour l’instant nous n’en voyons pas les signes !

Cette fin d’année 2018 a été marquée par les élections professionnelles du 6 décembre qui ont permis de de revoir la représentativité des organisations syndicales au sein de la Fonction Publique et plus particulièrement celle du Ministère de la Justice. Malgré un taux d’abstention en nette hausse, nous faisons toujours le même nombre de voix, ce qui fait passer l’UNSa SJ de 29,06 % à 31,51% entre 2014 et 2018. Merci à tous pour vos votes !

Nos revendications et les messages que nous portons doivent parler au plus grand nombre. Je tiens à vous confirmer que toutes les équipes UNSa SJ s’engagent pour vous aider au quotidien et défendre les intérêts de la profession car l’UNSa est le partenaire de votre carrière.

Malgré les oppositions de l’ensemble des professionnels de la Justice, et en priorité celles des personnels de greffe, le gouvernement a fait adopter la loi Belloubet. Ce texte entraînera la suppression des 304 TI, vidés en grande partie de leur substance. Avec cette réforme qui mutualise les effectifs des greffes au détriment des intérêts du citoyen et du service public de la justice, l’objectif du gouvernement est purement comptable. Les députés ont voté la suppression des tribunaux d’instance et des conseils de prud’hommes.

Cette mesure emblématique du texte de loi a été adoptée par 15 voix (7 contre et 1 abstention) dans la nuit du 17 au 18 janvier 2019. 23 députés sur 577 pour voter une loi qui déstructure la Justice, cela n’aurait pas été plus caricatural dans la pire République bananière !!! Que font nos élus ? Où sont ils ?

Je vous présente tous mes vœux pour cette nouvelle année 2019. Qu’elle soit remplie de joies, de bonheur et que tous vos souhaits se réalisent.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*