Chers collègues,

Hervé Bonglet
Secrétaire général de l’UNSa Services Judiciaires

Du 1er au 8 décembre prochain se dérouleront les élections professionnelles. Elles seront l’occasion d’installer une nouvelle représentativité syndicale pour les 4 années à venir.

En tant que Secrétaire Général du premier syndicat aux services judiciaires, je tenais à vous rappeler que l’UNSa a un maillage territorial massif : partout où vous vous trouvez, un correspondant, un conseiller syndical UNSa vient vous rencontrer au fil du temps, régulièrement, y compris dans les départements d’outre-mer.

L’UNSa n’attend pas l’année des élections pour se déplacer, pour vous écouter et tenter de résoudre vos problèmes. Ne l’oubliez pas !

Depuis quelques mois, l’UNSa propose de nouveaux services pour ses adhérents :
– un comité d’entreprise très performant et facile d’accès, notamment pour les produits du quotidien;
– un pôle juridique (interne, avec une avocate conventionnée) qui vient en aide aux adhérents pour contester une évaluation, faire un recours TA…;
Ils s’ajoutent à ceux existants comme les représentants locaux au plus proche de vous, des permanents qui peuvent vous aider et vous soutenir auprès de votre hiérarchie locale.

Notre équipe nationale oeuvre à l’évolution de nos métiers et à l’amélioration des statuts de chacun des corps de la DSJ.

Alors que nous avons subi une vague de réformes sans précédent, une pandémie et l’annonce de la casse des métiers, les organisations syndicales sont plus que jamais nécessaires pour garantir vos droits de citoyens et de fonctionnaires.

Ce constat nous conforte. Nous devons représenter les personnels de manière forte et intelligente. Si la culture du dialogue et la force de proposition sont des valeurs inscrites dans les gènes de l’UNSa SJ, la fermeté, la volonté d’aboutir et le refus du renoncement sont tout autant des valeurs qui nous animent.

La Loi du 6 août 2019 relative à la transformation de la fonction publique impacte l’organisation du dialogue social et prévoit la mise en place d’une instance unique nommée Comité Social d’Administration (CSA) dans la fonction publique de l’État. Instance née de la fusion du Comité Technique (CT) et du Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT).

De plus, les magistrats et les organisations syndicales de magistrats éligibles au CSA deviennent électeurs, au même titre que les agents publics (fonctionnaires et contractuels) et leurs organisations syndicales.

L’UNSa SJ et l’USM n’ont pas attendu la réforme pour conduire un partenariat majoritaire et efficace dans les actions menées tant sur l’hygiène, la sécurité et les conditions de travail, que sur l’action sociale. Cette association renforcera nos capacités de propositions, d’actions, de contestations et d’oppositions, dans le respect de nos propres champs de compétences et de nos identités syndicales. Un partenariat éprouvé et « gagnant/gagnant » pour les personnels que nous représentons sur tous les territoires et périmètres des CSA.

Si vous souhaitez perpétuer nos actions auprès de vous, votez UNSa ou UNSa-USM, du 1er au 8 décembre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*