Sécurité : rappel des règles de base

N’hésitez pas à vous mettre en rapport avec les représentants des personnels pour dénoncer les situations graves.

Si le nombre d’actes de violence ou d’incidents envers les personnels de la DSJ n’évolue pas nécessairement à la hausse ces dernières années, la survenue récente de certains cas particulièrement graves (coups de feu dans un bureau JLD, ou contre la façade d’un TGI, incendies volontaires…) amènent l’UNSa SJ à vous rappeler certaines consignes de sécurité indispensables à respecter et à faire respecter. Tout d’abord, nous rappelons qu’un document unique sur la sécurité (DUERP) doit être rédigé pour chaque établissement et diffusé à l’attention de tous. Les mesures à adopter en cas d’agression ou de risques y sont précisées : numéros d’urgence, logiciel EMMA (qui doit impérativement être installé sur tous les postes informatiques) ; lieux d’évacuation, etc. Ces règles peuvent être intégrées dans le livret d’accueil remis à chaque nouvel arrivant.

Chacun d’entre nous doit être particulièrement attentif aux règles de base :

L’AGENCEMENT DES BUREAUX
Aucun objet tranchant, piquant ou contondant (agrafeuse, coupe-papier, ciseaux, pot de fleurs, tasse) ne doit se trouver sur les bureaux qui doivent être rangés pour recevoir du public.
L’agencement des bureaux doit être organisé afin d’empêcher un accès direct au juge ou au greffier, tout en permettant une évacuation rapide, LES

CONTACTS AVEC LES PREVENUS
Des échanges doivent s’instaurer entre les personnels d’escorte, les magistrats et personnels de greffe, afin d’évaluer la dangerosité des personnes amenées à l’audience ou présentées en cabinet ;

L’ALERTE EN CAS D’INCIDENT
Les agents de sécurité doivent être alertés sans délai en cas de difficulté : lors de l’appel, vous préciserez votre nom, le motif de l’appel et le lieu de l’incident (étage, service, numéro du bureau…).

LA FICHE INCIDENT
Elle doit être impérativement renseignée après tout type d’incident (agression, insulte, menace, dégradation, etc.).

LE DIALOGUE SOCIAL
Ces incidents doivent être évoqués lors des CHSCTD, et après 2020 au Comité Technique local qui assurera cette compétence. Les représentants de l’UNSa SJ sont là pour vous accompagner, vous soutenir, et vous guider, ils sauront intervenir auprès des chefs de service ou de juridiction comme auprès des instances de dialogue social.

NUMÉRO VERT
Le 0800 200 278 est assuré par un cabinet indépendant spécialisé dans la prévention des risques psycho-sociaux. Disponible 7/7j et 24/24h, il permet à tout collègue, confronté à une situation de violence, d’avoir un contact avec un psychologue du travail.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*