Déclaration liminaire CAP des greffiers

du 26 au 28 novembre 2019

LA PAROLE AUX LECTEURS
En lisant le CR de la CAP des greffiers, concernant le paragraphe consacré au CIA, je trouve un peu osé de la part du directeur, voire « culotté » de dire que l’enveloppe a été considérablement réduite suite « au dérapage complet des CPH dans le versement des indemnités des conseillers ». Je rappelle qu’au 1er janvier 1994, le taux de vacation était de 6,05 € ; qu’il est passé à 7,10 € le 18 juin 2008 (soit 13 ans après). Le 1er janvier 2018, il a été revalorisé à 8,40 €. Même s’il s’agit de vacation, et non d’un salaire, ce taux est en deçà du SMIC. Je ne suis pas sûre que ces hauts fonctionnaires sachent que si le taux a été augmenté le 1er janvier 2018, c’est que les conseillers sont désormais soumis aux cotisations salariales (vieillesse, CSG, CRDS…). C’est un peu facile de chercher des responsables (qui n’en sont pas) pour ne pas distribuer un complément indemnitaire visant à valoriser l’engagement professionnel des agents et leur manière de servir.

Réponse d’un agent


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*